Stress et malformations fœtales

Cela coûte cher au nouveau-né le stress de la future mère. C’est le cas, des émotions fortes pendant la grossesse comme un deuil soudain, une séparation, qui peuvent provoquer des malformations congénitales chez le fœtus.

C’est ce que révèle une étude réalisée par des chercheurs danois qui, après avoir passé au crible les registres des hôpitaux de 80 à 92 à la recherche de futures mères touchées par le deuil ou ayant vu des parents et des enfants hospitalisés pour un cancer ou une crise cardiaque, ont constaté que les enfants de ces mères étaient nés avec des malformations.

Alors, les spécialistes alertent, évitez le stress!

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *