Pubalgie pendant la grossesse : causes, symptômes et remèdes

Pubalgia in gravidanza: i consigli per alleviare il dolore

Le pubalgie pendant la grossesse elle touche au moins une femme sur dix. L’inflammation disparaît après l’accouchement, mais pendant la gestation, elle rend difficile l’accomplissement des gestes les plus simples et les plus quotidiens : marcher, monter et descendre de voiture, se pencher, s’habiller, monter les escaliers, se tourner dans son lit.

Elle peut être contrôlée aussi bien par un traitement pharmacologique qu’à l’aide de remèdes naturels et, surtout, par des exercices spécifiques qui, s’ils sont effectués avec constance, aident à détendre et à maintenir l’élasticité de la zone affectée, limitant ainsi la douleur.

Comment corriger la posture pendant la grossesse pour éviter les malaises et les douleurs

Pubalgie pendant la grossesse : symptômes

La Pubalgie se présente comme uneinflammation qui affecte certains muscles pelviens (ou du bassin) et le muscle adducteur de la cuisse, attaché à la symphyse pubienne. C’est pourquoi la douleur intense et sourde caractéristique de l’aine qui la distingue rayonne parfois aussi à l’intérieur de la cuisse et vers la zone lombaire du dos.

La douleur se manifeste lorsque vous êtes assis trop longtemps ou lors de certains mouvements quotidiens très normaux et inoffensifs ; plus rarement, elle est ressentie lors de rapports sexuels.

Pubalgie pendant la grossesse : les causes

Les causes sont différentes. Tout d’abord, la surcharge musculaire et la tension particulière à laquelle est soumise la région pubienne, due à à l’augmentation du volume de l’utérus, entraînant une prise de poids.

Jouent également un rôle important les les changements hormonaux qui entraînent une plus grande relaxation des muscles, des tendons et des ligaments, plus sujets à l’inflammation.

La situation s’aggrave au fil des mois, lorsque vous continuez à prendre du poids, il est donc important d’être prudent et suivez quelques conseils pour garder la maladie sous contrôle et éviter qu’elle ne s’aggrave.

Pubalgie pendant la grossesse : remèdes et conseils

Une femme souffrant de pubalgie peut soulager la douleur et l’inconfort avec quelques les astuces du jour. En fait, il est conseillé :

  • porter des chaussures plates ;
  • ne pas soulever de poids ni pousser d’objets lourds (comme le caddie au supermarché) ;
  • éviter les escaliers ;
  • surveiller poids en essayant de ne pas prendre plus de 11 kilos en neuf mois ;
  • essayez de ne pas vous asseoir trop longtemps et évitez de croiser ou de croiser les jambes ;
  • changer souvent de position, marcher et se lever souvent ;
  • dormir avec un oreiller entre les jambes ;
  • asseyez-vous correctement en appuyant votre dos contre le dossier de la chaise afin de ne pas porter votre poids vers l’avant et comprimer votre ventre ;
  • lorsque vous êtes debout, ne mettez pas le poids sur une jambe, mais répartissez-le sur les deux jambes.

Pubalgie pendant la grossesse : quelques exercices utiles

la pubalgie dans les exercices de grossesse

La lutte contre la pubalgie est certainement très utile. sport. Les plus appropriés sont les yoga et la natation : certaines piscines organisent souvent des cours spécialement destinés aux femmes enceintes, dont on peut tirer de nombreux avantages.

Il existe également des exercices de gymnastique spécifiques pour la récupération du tonus et de l’élasticité des muscles du bassin, mais il est tout de même important de ne pas se fier au hasard ou de le faire seul, mais de consulter son médecin avant de procéder.

  • Exercice 1En cas de puberté, la position de Yoga du papillon est utile. Il commence en étant assis, le dos droit et les jambes pliées, tandis que les pieds touchent les plantes. Les talons reposent sur le sol et tiennent les chevilles avec les mains. Une fois en position, balancez légèrement vos genoux, sans pousser vers le bas avec force, mais plutôt en relâchant vos membres, comme le battement des ailes d’un papillon ;
  • exercice 2La position de départ consiste à s’allonger sur le dos, les jambes et les bras tendus. L’exercice consiste à fléchir le genou vers la poitrine et à étirer la jambe vers le haut, alternativement d’abord à droite puis à gauche ;
  • exercice comptable 3…cette fois aussi, vous commencez à vous asseoir, les jambes tendues vers l’avant. Pliez la jambe vers l’arrière, afin de toucher le côté avec la plante du pied, puis inclinez le buste vers l’arrière. Répétez l’exercice en alternance avec une jambe et l’autre.

Article original publié le 24 juin 2019

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *