Neuf mois au sommet : conseils et informations utiles

I consigli per il benessere in gravidanza dalla A alla Z

La grossesse entraîne de nombreux changements dans le corps d’une femme. Et si chaque grossesse est différente, il y a des astuces qui peuvent être très utiles pour faire face à ces changements de la meilleure façon possible, d’un point de vue physique mais aussi émotionnel. des informations utiles de A à Zpour traverser au mieux les neuf mois de grossesse.

1. Habitudes

Lorsqu’une femme découvre qu’elle est enceinte, elle se pose des questions sur changements que vous devrez apporter à vos habitudes quotidiennes : il est bon de se rappeler que la grossesse n’est pas une maladieet qu’avec quelques astuces, vous pouvez continuer à faire ce que vous faisiez avant : activité physique, voyages, travail, etc.

Parmi les habitudes à abandonner définitivement, on peut citer la consommation de alcoolqui peuvent causer des dommages à la santé de l’enfant et à la fumerce qui augmente le risque de fausse-couche et de naissance prématurée.

2. Boire et manger

Pendant la grossesse, la demande de eauLes experts recommandent de boire au moins 2 litres par jour pour assurer une bonne hydratation. L’eau naturelle est préférable à l’eau gazeuse, qui accentue le gonflement abdominal.

En ce qui concerne l’alimentation, il est donc conseillé d’utiliser des mesures de nettoyage pour les fruits et légumes, qui doivent être lavés à fond. Les saucisses et la viande crue ou insuffisamment cuite doivent également être évitées, pour éviter le risque de contracter la toxoplasmose (si vous n’êtes pas déjà immunisé). Il faut également réduire la consommation de graisses et de sucres, ce qui pourrait entraîner des complications telles que la le diabète gestationnel.

D’une manière générale, la poids devrait augmenter d’environ 13 kg à la fin de la grossesse : il est bon de le garder sous contrôle, et de se rappeler qu’il ne faut pas « manger pour deux ».

3. Corps

Le corps entier d’une femme change pendant la grossesse. bellybien sûr, mais aussi la bustetandis que la peau et les cheveux peuvent augmenter en luminosité. Plus la gestation progresse, plus les changements s’accentuent : l’augmentation du volume de l’utérus provoque une pression sur les vaisseaux sanguins, ce qui ralentit le flux sanguin des membres vers le cœur. Vous pouvez ainsi éprouver une sensation de lourdeur et le gonflement des jambes.

Les 4 changements les plus importants dans l'organisme pendant la grossesse

4. Perturbations

I les changements hormonaux induisent également une série de troubles, plus ou moins transitoires pendant les neuf mois de la grossesse. Par exemple, l’estomac, sous l’influence de la progestérone, a du mal à fonctionner comme avant : la digestion ralentit et peut provoquer une sensation de lourdeur. Pour cette raison, il est utile grignoter plus légèrement pendant la griornata, répartissant ainsi le travail du tractus gastro-intestinal sur plusieurs heures.

Pendant la grossesse, des troubles tels que la constipation ou les hémorroïdes, qui consistent en une dilatation des veines du rectum due à une altération hormonale et à la pression exercée par l’utérus, ainsi que la constipation, peuvent également apparaître. Pour les prévenir, il est utile de suivre une régime alimentaire riche en fibres et éviter de rester assis trop longtemps.

5. Empathie

La grossesse n’est pas un chemin facile : il y en a beaucoup questions et préoccupations que la future mère doit affronter mois après mois. Il est très important de disposer d’un bon réseau de soutien qui puisse faire preuve d’empathie et de proximité et « alléger », émotionnellement (mais aussi pratiquement), le parcours de la grossesse.

Il ne faut pas oublier qu’une grossesse n’est pas que « rose et fleurs » et que les moments de malaise sont normaux : en parler avec un professionnel pourrait aussi aider.

J'étais enceinte, mais je ne me sentais pas heureuse...

6. Fer

Le fer aide la maman et le bébé à former des globules rouges. À partir du deuxième trimestre, les besoins en fer augmentent car l’organisme, en plus de produire des globules rouges pour la mère, doit aussi pourvoir aux besoins du bébé. Pendant cette période, il est bon de prendre des aliments riches en minéraux (œufs, viande, sole, truite, lentilles, orge, haricots, raisins, abricots).

Si les valeurs chutent (les globules rouges tombent en dessous de 3 millions), votre médecin peut vous prescrire suppléments à base de fer à prendre par voie orale.

7. Gynécologue

C’est une sorte de « compagnon de voyage » qui reste proche du début de la gestion jusqu’à la naissance. Le gynécologue de droite doit être un médecin compétent, capable d’identifier les troubles et de vous rassurer dans les moments de plus grande fragilité émotionnelle. Si vous n’êtes pas satisfait, pourquoi ne pas contacter un autre médecin avec lequel vous pouvez établir une relation de confiance et de respect mutuel ?

D’après une enquête réalisée par SIGO, la Société italienne de gynécologie et d’obstétriqueIl s’avère que 37 % des répondants sont plus à l’aise avec une femme gynécologue, tandis que 25 % préfèrent un homme. Pour 38%, le sexe du gynécologue est indifférent. Les femmes sont généralement choisies parce qu’elles sont moins gênantes et qu’elles comprennent mieux les problèmes des femmes. Les hommes sont appréciés pour leur plus grande capacité à communiquer et à écouter leurs patients.

8. Insomnie

Les troubles du sommeil sont également très fréquents pendant la grossesse : ils dépendent des changements hormonaux, des changements hormonaux du corps (à partir d’un certain moment, le ventre rend difficile la recherche d’une position confortable) et des soucis qui accompagnent la gestation. Dans cet article trouvez nos conseils sur la manière de lutter contre l’insomnie pendant la grossesse.

9. Emploi

Continuer à travailler, si les conditions de santé le permettent, permet de vivre plus paisiblement pendant la grossesse : cela évite le sentiment d’isolement et permet de ne pas concentrer toutes ses pensées sur l’enfant à naître. Il existe des spécifications des garanties pour la femme enceinte sur le lieu de travail. Si la grossesse est physiologique, vous entrez en congé de maternité au huitième mois de la gestation et jusqu’à trois mois de la vie du bébé (mais ce sont des options flexibles). Si la grossesse est à risque, une maternité précoce peut être prescrite à la place.

Congé de maternité obligatoire : qui doit le prendre et comment en faire la demande

10. Malaise

A partir du deuxième trimestre, la colonne vertébrale doit supporter le poids toujours croissant de l’utérus, il est donc facile de prendre les mauvaises positions (dos au torse et bassin en avant) qui induisent la mal de dos.

Pour combattre ce trouble, il faut d’abord en trouver la cause : s’il est dû à des problèmes articulaires, apprenez à maintenir des postures correctes : ne pliez pas trop les épaules en avant ou en arrière et demandez au chirurgien orthopédiste des conseils qui vous permettront le renforcement de la musculature de la colonne.

11. Nausées

Le nausées est l’un des troubles les plus courants du premier trimestre de la grossesse : il augmente la sensibilité aux odeurs et aux goûts, et les changements hormonaux peuvent accroître la sensation de nausées. Pour contrer cela, de nombreux en-cas peuvent être pris le matin et l’après-midi. Le gingembre est également un excellent allié contre ce trouble.

Les nausées ont ensuite tendance à disparaître après le premier stade de la gestation : lorsqu’elles deviennent particulièrement fortes et s’accompagnent de vomissements persistants, elles peuvent être hyperemesis gravidarumune pathologie qui, dans certains cas, nécessite une hospitalisation.

12. Organisation

Pendant la grossesse, il est important de prendre de l’espace pour organiser votre propre les engagements quotidiens mais aussi pour planifier les (nombreuses) choses à faire en vue de l’arrivée d’un enfant.

Vous devez réserver les examens et les visites de routine, planifier les interventions ou les voyages, vous occuper des courses pour la mère et l’enfant et de la préparation de la crècheet sa layette et bien d’autres choses encore. Le temps est là, il s’agit juste de l’organiser de la meilleure façon possible !

13. Promenades

les sports à pratiquer pendant la grossesse

Dans le cas d’une grossesse sans complications, lal’activité physique n’est pas interdite, au contraire, elle est recommandée : marcher tous les jours pendant au moins une demi-heure favorise la circulation sanguine et prévient l’apparition de varices. En été, l’idéal est de marcher pieds nus sur le bord de mer, car le sable a un effet bénéfique sur la plante des pieds. Excellent pour se détendre et soulager la sensation de lourdeur des membres inférieurs, marche avec les jambes dans l’eau jusqu’au genou.

Sports de grossesse : peut-on toujours en faire ? Choses importantes à savoir

14. Respiration

Une respiration large et profonde donne une sensation de calme et de bien-être. En appliquant la technique de respiration enseignée dans les cours prénataux, vous pouvez également raccourcir la durée du travail et réduire considérablement la douleur de l’accouchement. I les cours préparatoiresmais aussi les cours de yoga peuvent être très utiles pour préparer l’accouchement mais aussi pour améliorer la respiration pendant la grossesse.

15. Sexe

Les rapports sexuels stimulent la production de endorphinesqui ont un effet relaxant bénéfique sur l’esprit et le corps. Faire l’amour améliore donc l’humeur, prédispose au sommeil et constitue un facteur d’équilibre important pour un couple qui se prépare à devenir une famille. Le les relations sexuelles pendant la grossesse ne nuit pas au fœtus ; la pénétration ne doit être évitée que si vous avez menacé d’avorter : en cas de doute, parlez-en à votre médecin.

16. Tintarella

Pendant la grossesse vous pouvez prendre un bain de soleilavec les précautions nécessaires. Pour éviter l’apparition de taches sombres sur le visage, il est recommandé d’utiliser des crèmes de protection plein écran. Si vous souffrez d’un gonflement des chevilles et des jambes, il est conseillé de plonger fréquemment les jambes dans l’eau froide, car lela chaleur excessive augmente la dilatation des vaisseaux sanguins et favorise l’apparition de varices.

17. Raisins

Le raisin est un fruit important à inclure dans le régime de la grossesse car il contient de nombreuses vitamines. En particulier, la la vitamine Aqui favorise la croissance de l’enfant. Il est également riche en sels minéraux et en fer. En général, pendant la grossesse, il ne devrait jamais y avoir de manque de fruits, ce qui contribue au bien-être de la mère et de l’enfant à naître.

18. Vacances

Une bonne idée est de prendre des vacances avant la naissance du bébé : les voyages pendant la grossesse ne sont pas interdits, mais il est bon d’éviter les longs trajets, surtout en voiture, ainsi que les destinations « exotiques » à risque d’infection. Lorsque vous choisissez une destination, vous devez également vérifier qu’il y a des hôpitaux à proximité, afin de pouvoir faire face à toute éventualité.

Pouvez-vous voyager enceinte ? Ce qu'il faut savoir avant de partir

19. Zinc

Lo zinc est un minéral contenu dans le son, les lentilles, le foie de boeuf et le jaune d’oeuf. Il est utile pour prévenir l’anémie, à laquelle les femmes enceintes sont le plus exposées. Elle contribue également au renouvellement des cellules de l’organisme. Enfin, il est précieux pour la beautécar il renforce considérablement les cheveux et les ongles, favorise l’hydratation de la peau et empêche la formation de Les vergetures.

Article original publié le 22 mai 2019

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *