Maux de tête pendant la grossesse, causes et symptômes

Mal di testa in gravidanza, i motivi per cui viene (e i rimedi)

Les changements hormonaux qui affectent les femmes pendant la grossesse ont de nombreux effets, tels que nous avons vu ici. Parmi les principales conséquences des fluctuations hormonales figure l’apparition d’un phénomène plus ou moins persistant mal de têteLes maux de tête pendant la grossesse sont très fréquents et se manifestent avec une intensité et une durée différentes selon la période de gestation dans laquelle ils se produisent.

Il ne faut pas s’inquiéter, mais il est bon de vérifier si vous vous associez à d’autres symptômesparce que cela pourrait être le signe de complications en cours. Voyons donc quelles sont les principales causes des maux de tête pendant la grossesse et comment se comporter.

Maux de tête pendant la grossesse : les causes

Comme on l’a dit, l’une des causes des maux de tête pendant la grossesse est l’action des hormones qui entrent dans le sang après la conception. À cela s’ajoute l’augmentation de la pression artérielle et du volume sanguin, qui peut doubler au cours du premier trimestre de la grossesse.

Même le les facteurs psychologiques peut également favoriser l’apparition de maux de tête pendant la grossesse : l’anxiété, le stress, la fatigue et la tension peuvent provoquer des maux de tête.

À ces causes s’ajoute un posture incorrect, mais aussi des variations dans l’alimentation, un jeûne prolongé ou des carences en vitamines.

Si le mal de tête est associé à un excès de augmentation de la pression il convient de procéder à une analyse approfondie : l’une des pathologies qui peuvent affecter la grossesse, à savoir la gestose (ou preeclampsia) se présente avec une pression accrue et des vertiges, ainsi que des douleurs abdominales, la présence de protéines dans l’urine et un œdème.

En général, la gestose apparaît pendant la deuxième moitié de la grossesse, c’est pourquoi il est toujours conseillé de subir la les contrôles de routine pour s’assurer que tout se passe bien.

Maux de tête au cours du premier trimestre de la grossesse

Surtout pendant les premières semaines de la grossesse il est normal de souffrir de maux de tête et de vertiges, qui peuvent être associés à nauséesLes symptômes de la maladie sont les suivants : augmentation de la tension mammaire, fatigue, changements d’appétit et sautes d’humeur.

Il s’agit d’une des les symptômes précoces de la grossessequi ont tendance à devenir plus intenses dans les premières semaines suivant la conception, puis à diminuer au fur et à mesure de la gestation.

Même les maux de tête auront tendance à s’engourdir jusqu’à disparaître pendant le premier trimestre de la gestation, grâce aux changements hormonaux.

Attention toutefois si le mal de tête est persistant et s’il devient particulièrement intense : le conseil est de toujours se tourner vers son propre médecin pour en rechercher les causes et exclure d’autres complications.

Maux de tête au cours du deuxième trimestre de la grossesse

Comme nous l’avons mentionné, les maux de tête ont tendance à disparaître après les premières semaines de grossesse, grâce à la stabilisation de l’activité hormonale.

Si ce n’est pas le cas, il est toutefois conseillé de se soumettre à un examen : un mal de tête fréquent pourrait indiquer la présence d’une forme d’anémie (absence de fer), l’hypertension et les infections respiratoires.

Maux de tête au cours du troisième trimestre de la grossesse

Même au troisième trimestre de la grossesse, des maux de tête peuvent survenir, mais il ne faut pas les sous-estimer : si le mal de tête apparaît soudainement et est particulièrement intense, vous devez consulter votre médecin.

Une attention particulière doit être accordée à de très graves maux de tête et leur association avec d’autres symptômes tels que des douleurs abdominales ou La fatigue persistants.

Complications liées aux maux de tête pendant la grossesse

les remèdes contre les maux de tête

Une étude danoise a montré que la présence d’une migraine pendant la grossesse est associée à un risque accru de complications liées aux fausses couches. Le Étude de l’université d’Aarhusmenée par une équipe dirigée par Nils Skajaa de 2005 à 2012, a examiné 22 841 femmes souffrant de migraines pendant leur grossesse, et les a comparées à 228 324 grossesses sans complications liées aux maux de tête.

La migraine, ont expliqué les chercheurs, est associée à un risque accru de troubles liés à l’hypertension pendant la grossesse et l’avortement. Elle a également augmenté le risque de faible poids à la naissance. En particulier, environ 8 % des femmes examinées présentaient des troubles hypertensifs (parmi les femmes qui ne souffraient pas de migraine, le pourcentage était de 5 %), et 11 % ont fait une fausse couche (contre 10,3 %).

Même les bébés après la naissance présentaient des conséquences qui, selon les chercheurs, étaient liées à la migraine de la mère, notamment une augmentation de l’utilisation des céphalées migraineuses. Soins intensifs néonatals…convulsions fébriles et troubles respiratoires.

Convulsions fébriles chez les enfants : ce qu'elles sont et comment se comporter

Remèdes contre les maux de tête pendant la grossesse

Dans la plupart des cas, les maux de tête pendant la grossesse, aussi ennuyeux soient-ils, ne sont pas le symptôme d’un problème. est une manifestation physiologique des nombreux changements en cours.

Si, dans des conditions « normales », un comprimé contre la migraine peut facilement aider à résoudre la situation, pendant la grossesse i médicaments doit être prise avec une prudence particulière, et seulement lorsque cela est vraiment nécessaire. Voici donc ce que vous pouvez faire pour soulager le mal de tête :

  • resteun bon sommeil contribue à réduire les maux de tête pendant la grossesse
  • hydraterboire au moins deux litres d’eau par jour aide à lutter contre les maux de tête
  • l’empêcher stressCe n’est certainement pas facile, mais limiter les situations à haut risque de stress est toujours un bon choix.
  • Pratique l’activité physiqueParmi les nombreux avantages d’une activité physique modérée pendant la grossesse, on note également une diminution de l’apparition des maux de tête.
  • suivre un une alimentation équilibréeUn apport correct en vitamines, fer et minéraux réduit le risque de maux de tête.
  • en faire massagesLa région cervicale peut être « étirée » par de doux massages pour améliorer la circulation.

En ce qui concerne la consommation de drogues (la moins nocive est la paracétamol), il est toujours bon de consulter votre médecin pour évaluer les avantages et les inconvénients en fonction du cas particulier.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *