Les hormones pendant la grossesse, ce qu’elles sont et comment elles changent

Les hormones pendant la grossesse, ce qu'elles sont et comment elles changent

Les hormones de grossesse – toujours présents dans le corps de la femme comme dans celui de l’homme – ils mettent en place des processus totalement nouveaux, qui transformer le corps de la future mère, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, et le préparer à accueillir le la croissance fœtale…et ensuite l’allaitement.

Certaines hormones déjà présentes sont produites, en fonction de la les différents stades de la grossesseen différentes quantités. D’autres hormones sont typiques de la grossesse, et elles disparaissent, plus ou moins lentement, après la naissance du bébé. Les changements qui se produisent avec la production d’hormones sont alors ressentis à la fois physiquement et émotionnellement.

Les 4 changements les plus importants dans l'organisme pendant la grossesse

Bêta hCG pendant la grossesse

L’Hormone bêta hCGou gonadotrophine chorionique humaine, est, par excellence, l’hormone de la grossesse : elle n’apparaît qu’après la conception et a un cours oscillant pendant les neuf mois de gestation, puis disparaît après l’accouchement.

C’est l’hormone qui est détectée dans les urines par les municipalités test de grossesse Le bricolage, et c’est la première valeur qui est étudiée dans le sang pour confirmer une grossesse.

Il s’agit d’une hormone produite par le trophoblaste, c’est-à-dire le tissu embryonnaire qui, au fur et à mesure de la grossesse, se transforme en placenta. La production de bêta commence environ une semaine après la conception, lorsque l’embryon s’implante dans la paroi utérine. Au cours des premières semaines de la grossesse, la mesure de la présence des bêtas dans le sang (appelée « dosage ») est très importante pour évaluer le déroulement de la gestation, exclure un fausse-coucheet aide – avec une échographie – à déterminer l’âge gestationnel.

Oestrogène pendant la grossesse

l'examen des hormones du facteur rhésus pendant la grossesse

Le oestrogène sont des hormones présentes en âge de fécondité chez toutes les femmes en quantités différentes. Leur fonction pendant la grossesse est principalement de nourrir le fœtus et d’assurer son développement, mais elles modifient également le corps de la femme et en particulier le sein.

Les oestrogènes contribuent à laaugmentation du volume de l’utérus pour faire place à la croissance du fœtus, et à celle du sein, qui commencera à produire d’abord le colostrum puis le lait qui nourrira le bébé.

La progestérone pendant la grossesse

Le progestérone est une autre hormone fondamentale pour la santé des femmes : elle détermine entre autres le développement de laovulation. Il favorise donc l’implantation de l’embryon dans l’utérus et le protège tout au long de la grossesse, tout en empêchant une seconde conception pendant la grossesse. Après la conception, la progestérone assure la poursuite de la grossesse et stimule la fonction des seins.

Pourquoi la progestérone est-elle si importante (pendant la grossesse et au-delà)

Pendant la grossesse, la quantité de progestérone est également surveillée pour contrôler la croissance du fœtus, et sa mesure s’est révélée efficace pour prévenir les naissances prématurées : si le médecin constate un risque de naissance prématurée peut prescrire des médicaments à base de progestérone pour retarder le début éventuel du travail.

Autres hormones de grossesse

La grossesse représente une période de changements majeurs sur le plan hormonal, comme nous l’avons vu : certaines hormones apparaissent pour la première fois, d’autres en modifient la quantité. Parmi eux se trouve le prolactinenaturellement présent en petites quantités dans le corps de la femme (mais aussi de l’homme), qui augmente considérablement pendant la grossesse et après l’accouchement, car il détermine la production de lait maternel.

Les autres hormones qui jouent un rôle important pendant la grossesse sont somatotropineou « hormone de croissance », la relaxation et la endorphines.

L’ocytocine (également appelée hormone d’amour), enfin, joue un rôle fondamental lors du travail et de l’accouchement car elle stimule les contractions de l’utérus et donc l’expulsion de l’enfant. L’hormone ocytocine est également administrée artificiellement au cas où il serait nécessaire provoquer l’accouchementElle se produit lorsque la date présumée de l’accouchement est dépassée d’une ou deux semaines et lorsque le travail devient excessivement long, pour réduire le risque de complications materno-fœtales).

Article original publié le 22 janvier 2019

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *