Le premier trimestre de la grossesse affecte la santé cardiaque du bébé

Le premier trimestre de la grossesse est une période critique pour la santé cardiovasculaire du bébé. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude menée par le Centre médical universitaire Erasmus et publié dans le Journal médical britannique (BMJ).

Les résultats des recherches confirment qu’une faible croissance au cours des trois premiers mois de la grossesse est un facteur prédisposant au risque cardiovasculaire chez l’enfant. En fait, le premier trimestre de la grossesse comprend la période « embryonnaire » de développement rapide, lorsque le cœur et d’autres organes importants commencent à se former.

L’enquête a porté sur un échantillon de 1 184 enfants à l’âge scolaire, qui avaient subi des mesures par ultrasons au cours de la phase fœtale. La recherche a également pris en compte plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire : l’indice de masse corporelle, la répartition de la graisse corporelle, la pression artérielle, le taux de cholestérol et les concentrations d’insuline.

Les données ont montré que les bébés qui étaient plus jeunes pendant les trois premiers mois de la grossesse présentaient une masse grasse totale plus élevée à six ans, une plus grande accumulation de graisse autour de l’abdomen, une pression artérielle plus élevée et un profil de cholestérol négatif.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *