L’acétone dans les urines pendant la grossesse : causes et remèdes

Acetone in gravidanza: come affrontare i "corpi chetonici"

Pendant les 9 mois de gestation, les femmes sont confrontées à d’éventuels « problèmes » liés notamment à la prise de poids, aux hormones et aux changements alimentaires. Ces changements peuvent être à l’origine de certains malaises ou pathologies, notammentl’acétone pendant la grossesse. Comment le reconnaître, quels sont les cas et comment la compenser ?

Tout d’abord, il est important de bien comprendre ce que sont les ketonesqui donnent lieu à cétosequi est l’acétone. Dans cet article, nous allons aborder ce sujet, pour vous donner une explication claire des causes, symptômes e solutions.

Acétone (ou cétose) pendant la grossesse : symptômes

Le symptôme le plus facilement reconnaissable est leodeur d’urinequi, en présence d’acétone ou de cétose, est piquante. En outre, le dark est un symptôme d’une altération. Ces deux facteurs mettent en évidence, bien qu’il soit toujours nécessaire de procéder à une analyse d’urine ou de sang sur avis médical, le ketones.

Au changement d’urine, vous pouvez ajouter autres symptômes qui, cependant, ne suggèrent pas immédiatement une cétose mais un « simple » malaise dû à la grossesse. Il s’agit de : fatigue, maux de tête, douleurs abdominales, manque d’appétit et vomissements avec déshydratation consécutive.

L’acétone pendant la grossesse : les causes

Egalement appelé acétones o corps cétoniquesles cétones sont les les déchets résultant de l’utilisation de matières grasses. Fondamentalement, le corps essaie d’extraire le glucose des lipides. Mais ceux-ci ne peuvent pas être utilisés comme source d’énergie en l’absence de glucides, c’est pourquoi le corps, avant de les utiliser, les transforme en acétones.

Quels examens faire pendant la grossesse et quand : le calendrier complet

Il existe trois types de cétones : acétoacétate, bêta-hydroxybutyrate e acétone. L’organisme élimine le excès de cétones avec l’urine et sa présence altère son odeur et sa couleur.

La grossesse en elle-même est déjà l’une des principales causes de la les cétones dans l’urinemais il existe aussi d’autres affections, pathologiques ou non, qui révèlent une sorrelose, notamment : le diabète sucré, l’anorexie, la boulimie, les vomissements, la diarrhée, l’hyperthyroïdie et la malnutrition.

Le processus – comme l’observe le Centre national d’information sur les biotechnologies – fonctionne comme suit : au début de la grossesse, leappétit est fortement stimulée et le corps de la femme prend du poids et accumule des réserves de tissu adipose.

Il a également été constaté que la femme enceinte dans les premiers mois de gestation a une accélération de l’insuline produite. L’hyperinsulinémie augmente la lipogenèse et diminue la lipolyse…ce qui entraîne une accumulation de réserves de graisse. Dans la seconde moitié de la grossesse, la lipolyse augmente mais la acides gras libres (FFA) sont principalement consommés par le fœtus plutôt que par la mère.

L’acétone pendant la grossesse : risques et conséquences

Il est bon de savoir que la présence de cétones dans l’urine, en situation normale, doit être très faible ou pratiquement zéro. Au cas où la test de cétose devrait révéler une valeur plus élevée, il est conseillé de garder ces données sous contrôle et modification du régime alimentaireen ajoutant glucides.

Les risques possibles, comme l’a souligné le gynécologue Pierluigi Giampaolino, sont liés à des complications dans le « le développement des organes et du squelette du fœtus ».. Cependant, explique le médecin, « cela ne se produit pas fréquemment et surtout s’il y a une condition de décompensation »..

L'acétone chez les enfants, lorsque le métabolisme est

L’acétone pendant la grossesse : les remèdes

Après avoir fait le test de cétoseet découvert le résultat positif, vous devez suivre une thérapie. Le médecin devra identifier, avec le patient, la les causes possibles…afin d’y remédier. En général, les causes les plus probables sont dues au diabète gestationnel, à contrôler en optant pour une régime alimentaire et une hyperémèse gravidique majeure.

En fait, comme prévu, les vomissements peuvent provoquer de l’acétone. Vous devez donc essayer de trouver une solution et de garder les corps cétoniques sous contrôle, avec des examens répétés souvent, mais toujours sous la décision de votre gynécologue.

Article original publié le 15 septembre 2019

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *