Insomnie pendant la grossesse : causes et remèdes

"Non riesco a dormire": perché in gravidanza viene l'insonnia e come vincerla

L’insomnie enceinte est un trouble assez courant qui touche les femmes en cette période de changement hormonal. Bien qu’il s’agisse d’une condition courante, les problèmes de dormir ne doit pas être sous-estimée, et vous devez en connaître les causes pour trouver les bons remèdes.

Aussi répandu que soit le problème, il peut cacher des états pathologiques plus graves, c’est pourquoi il est important de consulter un médecin ou votre médecin. gynécologue juste pour être sûr. En outre, les causes d’insomnie diffèrent selon le trimestre de la grossesse.

Les causes de l’insomnie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme est confronté à de nombreux changements qui peuvent provoquer Maladies y compris l’insomnie. Les causes peuvent donc avoir des origines différentes.

  • Changements hormonaux peut affecter l’insomnie, car les hormones remplissent diverses fonctions, dont la régulation du sommeil.
  • Les modifications apportées à la corps. La grossesse implique de nombreuses les modifications physiqueset la femme doit se préparer à voir son corps transformé. La croissance de la belly Par exemple, il ne faut pas sous-estimer le bien-être de la femme enceinte qui a du mal à trouver la bonne position pour dormir.
  • Digestion et vessie. Le ventre et surtout le bébé peuvent être encombrants, car la pression exercée sur des organes tels que l’estomac et la vessie rend la digestion plus difficile et vous oblige à courir sans cesse aux toilettes.
  • Causes émotionnel. Avoir un enfant est un événement qui peut être extrêmement excitant, mais qui peut aussi provoquer diverses angoisses et craintes. Surtout au début, et vers la fin, la femme a la possibilité de réfléchir à ce que signifie porter un enfant et ensuite l’élever.
  • Causes psychologiquequi pourrait également cacher un problème pathologique de la future mère, qui pourrait être un symptôme d’anxiété et de dépression.

Insomnie pendant la grossesse : les remèdes

l'insomnie pendant la grossesse

Nous avons dit que l’insomnie pendant la grossesse n’est généralement pas un trouble grave, mais il est important que la future mère se repose autant que possible pendant les 9 mois de grossesse, surtout en prévision de la date de naissance du bébé. Il y a des dieux trucs et astuces pour essayer d’obtenir une bonne nuit de sommeil et des aides naturelles au sommeil.

Tout d’abord, il est important que le salle Le lit est le lieu de repos, il est donc préférable de pratiquer d’autres activités de loisirs comme la lecture, le séjour devant l’ordinateur, la télévision ou l’activité physique dans d’autres lieux. Il existe également un oreiller pour la grossesse, qui peut également être utilisé pour l’allaitement, et favorise les bonnes positions de sommeil. Sur le marché, il en existe différents types, les plus connus sont ceux en forme de C ou de U, qui soutiennent le corps en laissant le trou pour le ventre.

Afin de retrouver le sommeil, il est utile d’essayer de réduire au maximum les facteurs stressne pas consommer de boissons ou d’aliments contenant de la caféine et pratiquer une activité physique modérée : même une simple promenade peut contribuer au bien-être psychophysique et favoriser la relaxation. Un bain ou une douche chaude aide également à détendre le corps et à se préparer au sommeil.

Il existe également des remèdes naturels qui peuvent être pris sous avis médical. Très utile peut être le Fleurs de Bachla fleur de grenade, ou encore les compléments alimentaires de la mélatonine. Une autre excellente méthode consiste à les plantes médicinales comme la camomille, la mélisse, qui détend les muscles et soulage les nausées et les vomissements, le citron vert et la passiflore, efficaces contre l’insomnie causée par l’anxiété et les problèmes gastro-intestinaux.

Il est important d’encourager la digestion pour éviter les douleurs abdominales et les nausées qui inhibent le sommeil. L’astuce consiste à dîner tôt le soir et à manger peu mais sainement.

Insomnie de la grossesse pour les quartiers

En fonction de la trimestre de la grossesse, vous pouvez mieux comprendre laquelle des causes possibles que nous avons vues auparavant est impliquée. À mesure que le fœtus se développe, les raisons des troubles du sommeil peuvent changer.

Insomnie au cours du premier trimestre de la grossesse

Dans première les changements majeurs dans le corps de la future mère sont ceux de type hormonale. Par conséquent, l’insomnie est plus susceptible d’être causée par une augmentation des niveaux d’hormones telles que oestrogène et progestéronequi conduisent généralement à la nausée, vomissements et fatigue. Cela peut amener la femme enceinte à faire plus de siestes pendant la journée et donc à avoir du mal à se rendormir la nuit. En outre, les hormones entraînent également une augmentation urinationce qui peut l’obliger à se lever plusieurs fois pendant le repos.

Il peut également y avoir des causes telles que émotionnel et psychologique, résultant de l’enthousiasme qui caractérise cette première phase : la future maman est confrontée à une nouveauté si grande et si importante que laexcitation et le bonheur rejoignent la anxiété de ce qui l’attend dans un avenir proche. Les changements physiques au cours des trois premiers mois sont encore très faibles, car le fœtus ne grandit pas encore beaucoup.

Insomnie au cours du deuxième trimestre de la grossesse

Au cours du deuxième trimestre, les changements dans l’organisme sont plus susceptibles de provoquer des insomnies. Le ventre grossit et il est donc plus difficile de trouver la bonne position. En outre, à partir de la 20e semaine environ, vous commencez à sentir les mouvements et les coups de pied du fœtus dans votre ventre, ce qui peut rendre l’endormissement plus difficile. À mesure que le fœtus grandit, la pression sur la vessie augmente davantage.

Insomnie au troisième trimestre de la grossesse

Plus le ventre grossit, plus les douleurs internes possibles comme les brûlures d’estomac, les crampes et les douleurs externes dues à l’augmentation du poids du ventre, comme les picotements dans les jambes, les douleurs dorsales et autres douleurs liées à la posture, augmentent. Dans la dernière période est produit leocytocineL’hormone de croissance, qui favorise les contractions de l’accouchement et qui est également utile pour l’allaitement. Avec l’approche du travail peut également refaire surface et augmenter les sentiments initiaux d’excitation et d’anxiété pour la naissance d’un enfant.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *