Implantation de l’ovule, tachetures ovulatoires et hormones

Gli ormoni che aiutano il concepimento e l'impianto dell'embrione

Il est connu que le hormones ont une forte influence sur la grossesse, mais ils n’affectent pas seulement les neuf mois, provoquant des changements et certains malaises physiques.

En effet, certaines hormones particulières sont également responsables du déroulement du cycle menstruel, de sa régularité ou de son irrégularité, mais elles ont aussi une influence sur la conception lui-même. Voyons de quoi il s’agit.

Hormones pendant le cycle menstruel

Le cycle menstruelLa période entre les menstruations dure en moyenne 28 jours. Pendant cette période, plusieurs changements se produisent dans l’organisme : les deux hormones produites par l’hypophyse, la FSH (hormone folliculo-stimulante) et la LH (hormone liutinisante) ont un parcours oscillant, qui change en fonction de la phase ovulatoire dans laquelle vous vous trouvez.

Dans les premiers jours de la menstruation, l’hormone FSH augmente afin de stimuler la croissance de la folliculeset diminue une fois que le follicule est « sélectionné » pour l’ovulation. Ce follicule est appelé le follicule dominant. Dans le même temps, la production de l’hormone LH commence à augmenter lentement.

Avant que l’hormone LH n’atteigne son pic le follicule dominant commence à produire des hormones œstrogènes et en particulier leestradioltandis que les ovaires continuent à produire des œstrogènes et de la progestérone.

Hormones pendant l’ovulation

la détection des hormones d'ovulation

À ce stade, la production de progestérone par les ovaires augmente considérablement, tandis que le follicule produit moins d’oestradiol : nous sommes en phase d’ovulation, la période la plus fertile de tout le cycle menstruel mensuel.

Pendant l’ovulation, il peut arriver (mais rarement) d’observer un léger saignement appelé la tache ovulatoire. En revanche, la perception de crampes abdominales, ou d’une véritable douleur dans les ovaires, plus ou moins intense, est plus fréquente pendant l’ovulation.

Les nombreuses causes des douleurs ovariennes (douleurs pelviennes) : comment les reconnaître

Le spotting ovulatoire est causé par augmentation de l’œstrogène qui précède le pic ovulatoire : cette altération hormonale soudaine provoque une légère décoloration de la muqueuse utérine, qui peut donner lieu à une légère perte de sang.

Le pic ovulatoire dure deux à trois jours et pendant cette période, les hormones sont « libérées » en grande quantité. Avec le pic de l’hormone LH, le follicule dominant mûrit, qui, une fois arrivé à maturité, libère une ovule.

Il s’agit de l’ovocyte, qui peut être fécondé par le spermatozoïde ou expulsé avec le flux menstruel si la conception n’a pas lieu. L’ovocyte est libéré 16 à 32 heures après que les valeurs de la LH commencent à augmenter.

Hormones et implantation d’embryons

Avec le terme ovulation désigne le moment (qui dure quelques jours) où l’ovocyte est expulsé par le follicule mature, qui se transforme en corps jaune et commence à produire deux hormones, la progestérone et l’œstradiol, pendant les 14 jours suivants.

Si la conception n’a pas lieu pendant cette période et donc si la grossesse n’a pas lieu, la production des deux hormones s’effondre, ce qui donne lieu à la Menstruations.

En revanche, si l’ovocyte rencontre un spermatozoïde qui fertile vous avez une conception : la rencontre entre l’ovocyte et le spermatozoïde donne lieu à la blastocystequi continue son voyage à travers les trompes de Fallope et, de 2 à 4 jours plus tard, arrive dans l’utérus : c’est là que, après environ deux jours supplémentaires, a lieu laplante à l’intérieur de la paroi utérine. Ce processus est également régulé par la progestérone, ce qui le rend plus facile.

Certaines femmes peuvent observer de légers saignements en même temps que l’implantation de l’embryon, appelés pertes d’implantation. Comme les pertes se produisent à proximité de l’arrivée de la Menstruations (quelques jours avant le flux menstruel) peut être confondue avec une tache prémenstruelle qui peut se produire avant la menstruation proprement dite : nous avons expliqué ici comment distinguer les deux cas différents.

Fuites d'implants ou taches prémenstruelles ? Les 5 signaux pour les distinguer

En cas de doute, cependant, il est bon de faire une test de grossesseCeux de la dernière génération sont capables d’identifier la conception même il y a quelques jours. première du retard effectif des règles.

L’implantation de l’ovule fécondé est un processus assez long et peut prendre environ une semaine : une fois qu’elle est terminée, la production d’une autre hormone commence, le Bêta hCG…qui signalent le début de la grossesse.

Hormones et grossesse

À ce stade, léquilibre hormonal est à nouveau « bouleversée » : dès qu’une grossesse est établie, la la production d’hormones change radicalement.

Sur tous ces points, comme on l’a dit, la production de Bêta hCGl’hormone par excellence de la grossesse, qui est détectée dès quelques jours après la conception par un test de grossesse sur urine ou sur sang.

Les hormones pendant la grossesse : ce qu'elles sont et comment elles modifient le corps (et pas seulement)

Pendant la grossesse modifie également les hormones déjà présentes, qui modifient le corps de la femme de l’intérieur et aussi de l’extérieur : les oestrogène – entre autres choses – ils réglementent l’expansion de l’utérus, la progestérone a, parmi ses nombreuses fonctions, celle de protéger le développement de l’embryon et de la prolactine prépare (également) la production de lait maternel. Un tel mécanisme complexe Comme c’est naturel, cela ne cesse de surprendre et de fasciner.

Article original publié le 31 octobre 2019

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *