Grossesse biochimique : causes, symptômes, conséquences

Gravidanza biochimica: di cosa si tratta e come si affronta

Le biochimie est un événement fréquent et, bien que psychologiquement douloureux et difficile à gérer, il n’a pas d’implications majeures sur la la santé des femmes ou sa capacité future à concevoir et devenir maman.

C’est une condition qui se produit à une distance de très peu de temps depuis l’arrivée du cycle menstruel en présence de test de grossesse positif. Fondamentalement, c’est un véritable fausse-couche qui a lieu dans un délai très court entre l’exécution du test, le résultat positif et l’apparition de la Menstruations. Mais essayons de comprendre plus profondément ce que c’est, ce que le cas et surtout le conséquences d’une grossesse biochimique.

Grossesse biochimique : qu’est-ce que cela signifie ?

La première question que l’on peut se poser est de savoir pourquoi le biochimie c’est comme ça qu’on l’appelle et c’est exactement ce qu’on entend par cette expression. Étant donné que la grossesse se termine très tôt, la seule trace qu’elle laisse d’elle-même est la résultat positif de test biochimique la détection de lal’hormone bêta-HCGce que l’organisme de la femme produit dès les premiers jours de la grossesse et qui commence à circuler immédiatement dans le sang.

Toutefois, le résultat du test n’a pas pu être confirmé par un l’échographie puisque ni l’embryon ni le chambre gestationnelle serait visible. Nous avons dit que c’est, en fait, un une fausse couche très précoce ce qui, dans la plupart des cas, se produit avant la cinquième semaine de grossesse. Dans certaines circonstances, si le test n’est pas effectué, la femme peut de ne pas remarquer du tout.

Grossesse biochimique : les causes

Comme dans tout autre cas de fausse couche, les causes de la grossesse biochimique sont les mêmes que dans tout autre cas de fausse couche.interruption prématurée de gestation peut être attribuée à les anomalies anatomiques (utérus) ou chromosomique (fœtus) :

  • des anomalies génétiques dans les gamètes ;
  • des malformations utérines ;
  • des anomalies chromosomiques chez le fœtus ou des défauts d’implants ;
  • les mauvaises habitudes et le mauvais mode de vie des parents (fumerle stress, l’alcool, etc 😉
  • d’infections.

Gardez à l’esprit qu’une grossesse biochimique est en fait un échec l’implantation embryonnaireun état dans lequel l’embryon cesse de se développer dans un délai très court après sa formation.

Symptômes de grossesse biochimique

La grossesse biochimique est un phénomène plus courant que vous ne pouvez l’imaginer. Mais malheureusement, le symptomatologie est vraiment rare et souvent la femme ne remarque pas son propre état à moins qu’elle ne fasse une test de grossesse. Toutefois, cela se produit dans des cas assez rares, plus facilement en présence les cycles menstruels extrêmement régulière pour éveiller le soupçon de grossesse dès les premiers jours de retard.

Les 7 choses qui peuvent mal tourner au début d'une grossesse

En général, les situations suivantes peuvent se produire des maux et des douleurs de la moindre ampleur (spasmes musculaires abdominaux, perte de sang rougeâtre, douleurs dorsales) et à peine mentionnés, que la femme a tendance à mettre sur le compte de l’arrivée imminente de la Menstruations. C’est pourquoi le biochimie passe souvent inaperçue et, chez certaines femmes seulement, sa récurrence peut se manifester par un cycle menstruel plus abondant que la normale et plein de caillots.

Conséquences de la grossesse biochimique

La première chose à retenir est que la grossesse biochimique n’a pas d’effet sur la fécondité de la femme, et encore moins sa capacité à mener à bien une autre grossesse. Il ne représente pas un obstacle à la conception et ne doit pas être considéré comme un état pathologique aux preuves médicales d’une autre ampleur.

Pour ces raisons, si vous vous rendez compte que vous avez vécu une grossesse biochimique, il n’y a pas lieu de s’alarmer ou de faire quoi que ce soit de spécial. La seule précaution qui pourrait être observée est celle de contrôler périodiquement le les niveaux d’hormones avec des dosages simples, de manière à exclure le risque de complications ou les grossesses extra-utérines.

Grossesse extra-utérine : qu'est-ce que cela signifie et quels sont les symptômes ?

Si les conséquences d’une biochimie sont presque nuls sur le physique de la femme, il faut faire une affaire séparée pour la des répercussions émotionnelles et psychologique qu’il peut laisser derrière lui. En particulier, si la future mère cherche une grossesse depuis un certain temps ou suit un cours de fertilité assistée avec son partenaire, cette condition peut être très douloureuse et nécessiter une soutien émotionnel pour vous aider à oublier vos déceptions et vos regrets.

Article original publié le 20 février 2019

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *