Coronavirus pendant la grossesse : prévention et risques

Coronavirus pendant la grossesse : prévention et risques

Les nouvelles sur la circulation, également en Italie, de la coronaviruset les mesures extraordinaires qui sont entrées en vigueur pour lutter contre sa propagation, suscitent également l’inquiétude de ceux qui attendent un enfant et qui craignent les effets possibles sur l’enfant à naître.

Voyons donc ce que vous devez savoir sur le les effets du virus pendant la grossessesur sa transmission et sur les précautions à prendre pour éviter la contagion.

Le coronavirus pendant la grossesse : est-il dangereux ?

Comme pour toutes les informations concernant le coronavirus, il est avant tout important de s’appuyer sur des sources fiables et sûrestels que le ministère de la santé et l’Organisation mondiale de la santé.

Sur Site du ministère vous trouverez une liste de questions et de réponses sur le coronavirus, et elle traite également du thème de la grossesse. Le site explique :

Aucune donnée scientifique n’est rapportée sur la susceptibilité des femmes enceintes au virus. La grossesse implique les modifications du système immunitaire qui peut augmenter le risque d’infections respiratoires virales, y compris le SRAS-CoV-2. En outre, les femmes enceintes peuvent présenter un un risque plus élevé de développer une forme grave d’infection respiratoire virale.

Comme il s’agit d’un nouveau » virus il n’y a toujours pas de données scientifiques, comme le souligne le ministère. Il est vrai, cependant, qu’en raison de la condition particulière dans laquelle se trouve la femme enceinte, ils pourraient augmenter les effets sur les voies respiratoires. C’est pourquoi, poursuit le ministère

Il reste recommandé, même pour les femmes enceintes, de prendre des mesures préventives normales pour réduire le risque d’infection, comme se laver souvent les mains et éviter tout contact avec des personnes malades.

Le coronavirus se transmet-il au fœtus ?

À cet égard également, le ministère explique qu’à l’heure actuelle il n’y a pas d’études ciblées sur le sujet, et il est donc nécessaire de s’appuyer sur les preuves disponibles aujourd’hui :

Aucune donnée scientifique n’est rapportée sur les effets du COVID-19 pendant la grossesse. En cas de infection pendant la grossesse par d’autres coronavirus apparentés (SRAS-CoV et MERS-CoV) ont été observés des cas de fausse-couche tandis que la présence d’une forte fièvre au cours du premier trimestre de la grossesse peut augmenter le risque de malformations congénitales. Données récentes sur les enfants nés de mères ayant le COVID-19 indiquent que aucun d’entre eux n’a été testé positif. En outre, le SRAS-CoV-2 n’a pas été détecté dans la liquide amniotique.

Parmi les quelques études disponibles, on trouve des recherches publiées dans la revue The Lancet a examiné 9 femmes de la région de Wuhan qui ont été testées positives pour le coronavirus alors qu’elles étaient dans leur troisième trimestre de grossesse.

Elles ont toutes accouché avec césarienne pour éviter le risque de transmission lors de l’accouchement, aucune d’entre elles n’est tombée malade d’une pneumonie grave pendant la grossesse ou après l’accouchement et il n’y a eu aucun décès. Dans deux cas, le fœtus a souffert, mais tous les accouchements ont été réussis.

Certains des patients avaient fièvred’autres présentaient des symptômes tels que la toux, la myalgie, le mal de gorge et un malaise général. La moitié d’entre eux présentaient une lymphodénie, c’est-à-dire une réduction des lymphocytes dans le sang.

Les enfants ont également été jugés en bonne santé, et leur index d’Apgar (les indicateurs de santé de l’enfant immédiatement après la naissance) était normal.

Les chercheurs ont analysé leur liquide amniotique, le sang du cordon ombilical et le le lait maternel…sans trouver aucune trace du virus. En général, aucune preuve de transmission intra-utérine n’a été trouvée.

Ces chiffres sont très faibles, mais les experts avertissent les experts, et des études supplémentaires devraient être menées sur un plus grand nombre de patients.

Les symptômes du coronavirus

Le coronavirus présente des symptômes semblables à ceux de la grippe. Les plus courantes sont : fièvretoux et difficultés respiratoires. Dans les cas les plus graves, elle peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu et une insuffisance rénale.

Si vous suspectez l’infection, rappelle le ministère de la santé, l’indication est de ne pas vous rendre aux urgences ou au cabinet médical mais de contacter le numéro d’urgence (le numéro unique 112 dans les régions où il est actif ou 118), afin d’évaluer la situation au cas par cas et d’activer éventuellement les contrôles à domicile.

Coronavirus pendant la grossesse : précautions

C’est pourquoi, même pendant la grossesse, il est très important d’utiliser les précautions indiquées par les experts pour se protéger contre le contact avec le virus :

  • se tenir informés de la propagation de l’épidémie, par le biais de la Site de l’OMS
  • se laver souvent les mains à l’eau et au savon ou avec des solutions à base d’alcool
  • se tenir à une distance d’au moins un mètre des autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre
  • évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec vos mains si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer.
  • si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires, si vous avez récemment voyagé en Chine ou si vous avez été en contact étroit avec une personne qui est revenue de Chine et qui souffre d’une maladie respiratoire, il faut le signaler à numéro d’appel gratuit 1500 établi par le ministère de la santé.

En ce qui concerne l’utilisation des masques, qui vont littéralement vite, l’Organisation mondiale de la santé recommande ne portez un masque que si vous pensez avoir contracté le nouveau coronavirus.si vous présentez des symptômes tels que la toux ou les éternuements ou si vous êtes en contact avec une personne que vous soupçonnez d’être infectée :

L’utilisation du masque contribue à limiter la propagation du virus mais doit être prise en complément d’autres mesures d’hygiène respiratoire et d’hygiène des mains. Il n’est pas utile de porter plusieurs masques les uns sur les autres.

Pour toute information, vous pouvez appeler le numéro d’appel gratuit 1500.

Article original publié le 24 février 2020

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *