Bêta hCG, les valeurs normales de l’hormone pendant la grossesse

Immédiatement après la conception, le corps de la femme commence à produire une nouvelle hormone, jusqu’à ce moment presque totalement absente : il s’agit de la gonadotrophine chorionique humaine, également appelée Bêta hCG.

C’est ce qu’on appelle « l’hormone de grossesse », et c’est ce que le test de grossesse va chercher à déterminer s’il y a une grossesse en cours.

Qu’est-ce que l’hormone Beta hCG ?

L’hormone Beta hCG est produite par la trophoblast, un tissu qui se forme après l’implantation et qui deviendra ensuite le placenta. La production de l’hormone de grossesse commence environ 8 jours après la conception, en conjonction avec l’implantation de l’embryon dans la cavité utérine.

Certaines femmes (peu nombreuses) sont capables de reconnaître l’implantation en observant quelques pertes de sang quelques jours avant l’arrivée prévue de leurs règles. Dans tous les cas, ce sera d’abord le test de grossesse et l’échantillon de sang associé à une échographie ensuite pour confirmer ou non la présence d’une grossesse.

Dans les premières semaines, la valeur du Beta hCG double tous les deux ou trois jours, puis baisse et reste plus ou moins stable à la 10e semaine de grossesse.

Comment mesurer l’hormone bêta hCG ?

Comme prévu, la mesure du Beta hCG rend compte tout d’abord de la présence de la grossesse, et approximativement aussi de sa durée. Cette mesure est appelée « dosage de la bêta-hCG ».

La présence de bêta peut être détectée dans l’urine (bêta HCG urinaire) ou dans le sang (bêta hCG plasmatique).

La mesure sur l’urine est qualitative et la réponse qu’elle donne peut être « positive » ou « négative », mais aucune autre information n’est donnée sur le déroulement de la grossesse : aucune indication n’est donnée sur leur quantité, ce qui est très important pendant la grossesse.

Cependant, le test d’urine est très utile pour confirmer ou non la suspicion de grossesse : le test peut être acheté dans une pharmacie ou un supermarché.

La mesure sur l’échantillon de sang permet au contraire d’avoir comme résultat les valeurs de Beta hCG et donc de faire un diagnostic plus précis.

Bêta hCG dans un test de grossesse urinaire

Dans le cas de test de grossesse urinaire, le test est précisément défini qualitativement : il est capable de distinguer les échantillons négatifs (concentration d’hormones inférieure à 25 mUI/mL, c’est-à-dire les milliunités internationales par millilitre) des échantillons positifs (concentration supérieure à 25 mUI/mL).

Bêta hCG dans un test sanguin

Le dosage effectué sur un échantillon de sang est de type quantitatif. La réponse est une valeur numérique comprise entre zéro et environ 300 000 mUI/ml.

Si un deuxième puis un troisième prélèvement sanguin sont effectués quelques jours plus tard, on peut obtenir un certain nombre d’informations concernant le déroulement initial de la grossesse : une augmentation trop faible peut indiquer la présence de problèmes.

La valeur du Beta hCG doit alors être associée à une échographie transvaginale, qui vous permet de déterminer l’état réel de la grossesse : à partir de 5/6 semaines, vous pouvez également voir la chambre gestationnelle et reconnaître l’embryon à l’intérieur.

Si la chambre de gestation est vide, l’examen du bêta est important car confirme la présence de l’embryon même si elle n’est pas visible : cela pourrait être dû à une datation incorrecte de la grossesse, qui sera confirmée par une échographie ultérieure qui sera effectuée quelques jours plus tard.

Quelles sont les valeurs normales du Beta hCG ?

Pendant la grossesse et en particulier dans les premiers stades, il est important d’évaluer la présence de l’hormone Beta hCG par des prélèvements sanguins réguliers, qui permettent d’en détecter la quantité et de la contrôler ensuite, ainsi avec une échographie qui confirmera que la grossesse se déroule bien.

Le Mesure du bêta hCG répond à des valeurs précises, qui varient en fonction de la période de gestation.

À mesure que l’embryon se développe, le niveau de bêta dans le sang augmente également, ce qui, comme prévu, devrait doubler tous les deux ou trois jours.

Bêta faible pendant la grossesse : qu’est-ce que cela signifie ?

Si l’augmentation de la bêta-hCG n’est pas considérée comme suffisante pour le stade de la grossesse dans lequel se trouve la femme, cela peut signifier que certains problèmes sont apparus. Il s’agit notamment de fausse-couche ou une grossesse extra-utérine.

En fait, il peut arriver que la grossesse se termine spontanément, et l’un des signes est l’incapacité à augmenter la concentration de bêta hCG dans le sang.

Bêta élevé pendant la grossesse

Si, au contraire, la concentration de l’hormone bêta hCG est supérieur à la normale par rapport à la période de gestation dans laquelle on se trouve, cela peut indiquer la présence d’une grossesse gémellaire : dans ce cas, la valeur peut même être deux fois plus élevée que pour une grossesse unique.

Le tableau avec les valeurs bêta des hCG semaine par semaine

Le tableau ci-dessous présente les valeurs bêta hCG semaine par semaine : il est important de rappeler que ces valeurs sont approximatives et peuvent varier selon le laboratoire où les dosages sont effectués.

Les résultats doivent être lus et interprétés par un praticien.

SemaineValeur minimale (mU/ml)Valeur maximale (mU/ml)
312.877.5
4451175
533010200
6216082640
76225181075
815600184000
915125199500
1024400221400
1122075227000
1221500188925
1318525182550
1424650175775
1523425181750
1621160175305
1711475124350
18415079350
19415079350
20415079350
21415079350
22415079350
23415079350
24415079350
25415079350
26415079350
27415079350
28415079350
29415079350
30253568750
31253568750
32253568750
33253568750
34253568750
35253568750
36253568750
37253568750
38253568750
39253568750
40253568750

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *