Alimentation végétarienne pendant la grossesse : le mot de l’expert

Alimentation végétarienne pendant la grossesse : le mot de l'expert

Au cours des dernières années, elle a développé, pour diverses raisons, laattention à l’alimentation électrique et une prise de conscience de la mesure dans laquelle ce que nous introduisons dans notre corps affecte directement notre bien-être. À cet égard, il est utile d’aborder la question de régime végétarien pendant la grossesseCela est particulièrement vrai en raison des positions contradictoires qui animent souvent le débat sur le sujet.

La nutrition, comme nous l’avons mentionné, est toujours importante, mais dans le cas de la grossesse, elle l’est encore plus car elle a une influence directe sur la la santé du fœtus. Pour clarifier le phénomène du régime végétarien pendant la grossesse, les règles alimentaires à suivre et les possibilités d’alimentation, nous avons interviewé le Dr Simona Santini, qui, en tant que biologiste nutritionniste, peut nous donner clarifier les réponses sur le sujet.

La première question que nous vous avons posée concerne le possibilité de suivre un régime végétarien quand vous êtes enceinte. Le Dr Santini a tenu à préciser que cette possibilité existe, à condition

qu’il s’agit d’une alimentation équilibrée et que cela se fait sous un contrôle professionnel strict. En outre, je déconseille vivement un régime végétarien absolu (c’est-à-dire le régime végétalien) dans cette phase particulière, qui prévoit l’élimination de tous les aliments d’origine animale, tandis que je suis d’accord sur la possibilité d’adopter un régime végétarien dit « lacto-œuf », dans lequel nous n’éliminons pas la viande et le poisson, mais pas les produits laitiers et les œufs.

Alimentation végétarienne pendant la grossesse : les avantages

Allons donc comprendre le les avantages de ce type d’alimentationconscient que tout excès, d’une manière ou d’une autre, a peu de chances d’aider. L’équilibre est un devoir et il est fondamental éviter les enthousiasmes idéologiquesmais suivez les indications scientifiques en la matière. C’est pourquoi nous avons fait appel à un spécialiste dans ce domaine.

Docteur, quels sont les avantages de suivre un régime végétarien pendant la grossesse ?

Il n’y a pas de bénéfices absolus dans un régime végétarien par rapport à un régime méditerranéen qui, s’il est bien fait, est un régime sain, équilibré et équilibré par excellence. Le régime végétarien présente des avantages par rapport à un régime omnivore, si ce dernier est déséquilibré. Il est certain qu’un régime végétarien est riche en aliments très sains tels que les fruits et les légumes, qui ne peuvent que bien se porter, mais qui doivent également être présents dans un régime omnivore.

Le choix de suivre un régime végétarien est alors souvent synonyme de une plus grande sensibilisation. C’est pourquoi le Dr Santini indique comment :

D’après mon expérience, je peux dire que ceux qui suivent un régime végétarien sont généralement plus attentifs à la nourriture en général. Il s’agit de personnes informées, qui font un choix réfléchi des aliments, qui s’intéressent également à la cuisson et à l’origine des aliments.

Alimentation végétarienne pendant la grossesse : les risques

En plus des avantages, voyons si et ce que le les risques pendant la grossesse pour ceux qui suivent un régime végétarien. Le médecin précise comment :

En fait, il n’y a pas de grand risque de pénurie alimentaire dans le cas des régimes végétariens lacto-œufs, si ce n’est la possible carence en oméga-3, présente principalement dans le poisson.

Toutes les femmes enceintes peuvent suivre un régime végétarien ou il existe des situations particulières où il est déconseillé ?

Il serait souhaitable de faire suivre le tout par un spécialiste et de garder en tout cas sous contrôle certaines valeurs, dont le fer, pour éviter le risque d’anémie.

C’est pourquoi le régime végétarien pendant la grossesse est non recommandé pour les femmes qui souffrent déjà d’anémie.

Régime végétarien pendant la grossesse : comment le compléter ?

régime végétarien pendant la grossesse

Parlons maintenant de calcium, de fer, d’oméga 3, de graisses et de fibres, en essayant de comprendre comment ils sont produits recruté par l’organisme avec un régime végétarien et quand il est la nécessité de les intégrer de diverses manières.

Un régime végétarien entraîne inévitablement une plus grande quantité de fibres et de protéines végétales (légumineuses) et, en général, ce type de régime est moins riche en substances inflammatoires, tant qu’il n’abonde pas en produits laitiers et en œufs.

En ce qui concerne le calcium et le fer?

Les carences en fer et en calcium peuvent être compensées en introduisant dans l’alimentation des aliments d’origine végétale riches en ces nutriments. Attention toutefois au fer, car le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins biodisponible que celui contenu dans la viande. Il faut donc assaisonner vos légumes riches en fer (épinards, asperges, bettes à carde, brocolis, navets, choux) avec du jus de citron pour faciliter leur assimilation.

Le régime végétarien peut donc être complet et ne doit pas intégrer de nutriments particuliers ?

Le seul problème qui peut être rencontré est le manque de vitamine B12, car cette vitamine est contenue exclusivement dans les aliments d’origine animale. C’est pourquoi je vous recommande de ne pas éliminer complètement l’alimentation animale pendant la grossesse et, le cas échéant, d’adopter un régime lacto-végétarien à base d’œufs.

Quand il est conseillé recourir à un supplément?

D’autre part, il peut y avoir une carence en Oméga 3 pour laquelle je recommande la possibilité d’évaluer l’utilisation d’un complément, car la quantité et la qualité des Oméga 3 contenus dans le poisson sont certainement supérieures à celles des fruits secs.

C’est pourquoi, pour certains groupes particuliers de femmes enceintes « .Un conseil approprié pour la femme végétarienne ou végétalienne devrait inclure une discussion sur l’introduction de la B12 et des aliments renforcés en fer et sur la nécessité d’une éventuelle supplémentation.”.

Régime végétarien pendant la grossesse : le régime type

Qu’est-ce que la type de régime végétarien qu’une femme enceinte devrait suivre au quotidien ?

Plus que quotidiennement, nous devrions envisager le régime hebdomadaire, car l’élimination de la viande et du poisson pourrait entraîner une consommation excessive d’œufs et de fromage, riches en graisses saturées. Nous remplacerons la viande et le poisson par des légumineuses, que nous utilisons ici comme source de protéines, et par des aliments à base de soja, comme le tofu, le lait et le fromage de soja. De cette façon, nous pouvons alterner les sources de protéines dans les repas principaux de sorte qu’à la fin de la semaine, vous avez mangé avec une variété de tout.

Sur la base des indications qui nous ont été données par le Dr Santini, nous pouvons ainsi gérer la planification des repas pour couvrir la totalité des besoins quotidiens.

  • PETIT DÉJEUNERdu lait (de soja ou de vache) avec des céréales complètes, des biscottes complètes et un peu de fruits secs ;
  • COLLATION DE LA MATINÉEà base de fruits frais et de fruits secs ;
  • DÉJEUNERCéréales complètes avec légumineuses et légumes ;
  • COLLATION DE L’APRÈS-MIDIun yaourt, notamment parce que les produits laitiers pendant la grossesse sont importants ;
  • DINERDu pain complet ou des céréales complètes et une source de protéines qui peut être un fromage allégé, du tofu ou des œufs.

Il s’agit évidemment d’une schéma approximatif à suivre, car chaque organisme peut exiger des mesures spécifiques et particulières.

Conseils utiles pour celles qui souhaitent suivre un régime végétarien pendant la grossesse

À la fin de notre entretien, nous avons demandé au Dr Santini, également sur la base de son expérience professionnelle en tant que biologiste nutritionniste, de nous donner quelques des conseils utiles pour les femmes qui choisissent de suivre un régime végétarien pendant leur grossesse. Les conseils portent sur la modération, le contrôle par des spécialistes et une supplémentation adéquate.

1. N’exagérez pas

La modération et lal’équilibre alimentaire est très important, c’est pourquoi le Dr Santini recommande :

N’exagérez pas avec le fromage et les œufs, sinon nous risquons de rendre l’alimentation trop grasse. En même temps, n’exagérez pas avec les glucides. Très souvent, en effet, en éliminant les sources de protéines, on mange beaucoup de pâtes, risquant aussi de prendre du poids.

2. Le rôle d’un spécialiste

La nutrition n’est pas une improvisation et les nutriments ne peuvent pas être traités superficiellement et échangés à la légère. Comme nous l’avons vu, il y a les différences quantitatives et qualitatives. Dans une condition particulière comme la grossesse, c’est fondamental ».Faites-vous suivre par un spécialiste et vérifiez souvent le taux de fer».

3. Intégration

Enfin et surtout, il est nécessaire ».s’attaquer à l’intégration des oméga 3« , afin que manque d’absence qui peuvent générer de la criticité. Sans oublier que l’accent mis sur la nutrition ne s’arrête pas à la résiliation…mais continuez pendant l’allaitement.

Article original publié le 28 mars 2020

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *