36e semaine de grossesse

À ce stade de la grossesse, la future mère peut être en augmentation de poids de 10 à 12 kg, elle se sent particulièrement gonflée et souffre de rétention d’eau : il reste important de suivre un régime alimentaire équilibré et de boire beaucoup d’eau pour équilibrer les liquides.

36e semaine de grossesse : la mère

Avec le neuvième mois de grossesse l’utérus occupe presque tout l’abdomen, et comprime les autres organes, ce qui rend le sommeil et la plupart des activités quotidiennes particulièrement difficiles. En cela aussi, chaque femme est différente : certaines ne perdront pas d’énergie, d’autres se sentiront beaucoup plus épuisées.

Faire régulièrement les exercices de respiration (fourni, par exemple, pendant le cours préparatoire) peut aider à l’accouchement et sera également utile pendant le travail.

Le changement de position de l’enfant, qui à ce stade peut déjà être en position céphalique, peut aider à respirer, mais cette position augmente l’envie d’uriner car bébé presse encore plus la vessie.

Trente-sixième semaine de grossesse : le bébé

Taille de votre bébé : Laitue romaine

Pendant la trente-sixième semaine de grossesse, le bébé pèse environ 3 kg (certains plus, d’autres moins, et à ce stade, la différence devient plus marquée) et mesure environ 46 cm. Il passe la plupart du temps en position « accroupie », et peut déjà être en position céphalique, la tête prête à entrer dans le canal de naissance. Malgré l’espace limité, il ne cesse de bouger : si vous ne sentez plus ses mouvements, il est bon d’aller à l’hôpital pour un contrôle.

Il se déplace de moins en moins agilement, puisque l’espace disponible devient très limité. S’il naissait pendant cette semaine, tous ses organes fonctionneraient, il serait seulement plus petit que les autres nouveau-nés.

36e semaine de grossesse : les examens à faire

Le gynécologue vérifie la position du bébé et surveille sa croissance, tandis que la future mère, si les analyses d’urine et le contrôle de la tension artérielle révèlent d’éventuelles anomalies, des tests supplémentaires pourraient être prescrits pour vérifier, par exemple, l’absence la prééclampsie : également appelée gestose, qui est un trouble typique de la grossesse, potentiellement dangereux pour la mère et le fœtus, et qui ne peut être résolu que par l’accouchement.

36e semaine de grossesse : les choses à savoir

Cordon ombilical : conservation ou don ? Ce sont là quelques-unes des questions que les futurs parents peuvent commencer à se poser pour préparer l’accouchement. Le don de sang du cordon à des fins de recherche est utile pour l’étude des cellules souches dans le traitement de certaines maladies graves.

La valise pour l’hôpital…alors : tout est prêt ? Dans le sac doivent se trouver les habits de rechange pour la mère et les vêtements de bébé. A l’approche de la date prévue de l’accouchement, il est bon de l’avoir toujours à portée de main, afin de pouvoir se rendre à l’hôpital dans une tranquillité (relative) une fois les symptômes du travail apparus.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *