30e semaine de grossesse

10 semaines vous séparent de la date présumée de l’accouchement, le huitième mois de grossesse a commencé. Voyons ce qui se passe pendant la trentième semaine de gestation dans le corps de la femme et pour le fœtus.

30e semaine de grossesse : la mère

Les contractions de Braxton Hicks sont peut-être plus fréquents, mais ils n’indiquent pas l’arrivée du travail : l’utérus se prépare à l’accouchement et se durcit (pendant quelques secondes), ce qui provoque de tels mouvements qui peuvent être douloureux : ce sont de fausses contractions qui partent de l’avant de l’abdomen et sont perçues plus clairement lorsque la femme est en activité.

Certaines femmes ne les perçoivent pas du tout, d’autres les avertissent lors de la deuxième ou troisième grossesse. Le bébé ressent ces contractions à son tour, mais elles ne lui font pas mal : si elles se produisent sporadiquement, elles sont normales, si leur fréquence augmente, il est préférable d’en informer votre médecin et de faire un bilan de santé.

Le poids du ventre commence à avoir des répercussions évidentes sur le reste du corps, à commencer par le dos et les jambes. Dans cette période, la posture adoptée est encore plus importante pour maintenir le bien-être physique : une posture correcte aide la future mère à soulager et, dans certains cas, à prévenir les douleurs dorsales typiques de la grossesse. La douleur est généralement causée par les changements posturaux de la future mère, qui tentent d’équilibrer l’augmentation du poids corporel avec une diminution de la capacité musculaire.

30e semaine de grossesse : le bébé

Taille de votre bébé : Gros chou

Le fœtus s’habitue au sens de la vue, et en plus de connaître son environnement, il peut distinguer la lumière et l’obscurité. Le toucher se développe également, et il utilise ses mains pour explorer l’environnement qui l’entoure, ainsi que pour toucher son visage et son corps. Il peut aussi sucer son pouce, et ce faisant, il se prépare à téter le lait de sa mère.

Au cours de la trentième semaine de grossesse, la femme reconnaît généralement les cycles d’éveil et de sommeil du fœtus, qui ne coïncident pas toujours avec celui de la mère, au contraire.

Dans le cas de grossesse gémellaire La croissance des frères et sœurs commence à changer par rapport à celle des grossesses uniques : si jusqu’à présent les jumeaux se sont développés comme des enfants uniques, leur poids sera moindre, car ils devront partager l’espace et les ressources. Il devient encore plus important à ce stade de maintenir un régime alimentaire approprié et de compléter l’apport en vitamines et minéraux selon les instructions du médecin. N’oubliez pas que même dans le cas d’une grossesse gémellaire, le poids doit être maîtrisé pour éviter les risques de complications et de pathologies.

Toujours dans le cas de jumeaux, autour de la 30e semaine augmente la possibilité de naissance prématurée et il est nécessaire pour maman de se reposer le plus possible.

30e semaine de grossesse : les examens à faire

Entre la 30e et la 32e semaine de grossesse, la troisième et dernière échographie de routine est effectuée pour vérifier la croissance fœtale et détecter certaines anomalies dans le placenta et le liquide amniotique, ainsi que les éventuelles pathologies des organes internes du fœtus.

Lors de la troisième échographie, la position de l’enfant à naître qui peut être céphalique (c’est-à-dire à l’envers) ou position siège.

Trentième semaine de grossesse : ce qu’il faut savoir

Les « ajustements posturaux » peuvent être une aide précieuse pour soulager les douleurs dorsales. Il existe des exercices ciblés pour entraîner votre corps à la fois à supporter le poids de votre ventre et à préparer l’accouchement. Toutefois, avant de faire de l’exercice, il est toujours conseillé de demander conseil à son médecin et de ne pas se surmener.

À ce stade de la gestation, il peut être utile de commencer à envisager de donner ou de stocker du sang provenant du cordon ombilical, riche en cellules souches importantes dans le traitement de certaines maladies.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *