2e semaine de grossesse

Selon le calcul de l’âge gestationnel, est considérée la 2e semaine de grossesse à partir du 14e jour du cycle menstruel (pour les cycles réguliers), l’ovulation a lieu, la période pendant laquelle la femme est plus fertile. L’ovule mature qui est libéré du follicule dominant ne survit que 24 heures, il est donc important pour celles qui veulent tomber enceintes de reconnaître les symptômes de l’ovulation.

2e semaine de grossesse : la mère

Pendant ce qui sera indiqué comme la deuxième semaine de grossesse, le corps de la femme subit des changements hormonaux : le follicule, à l’intérieur duquel se trouve encore l’ovule, produit oestrogène et progestérone. Les œstrogènes sont responsables de l’épaississement de l’endomètre et de l’augmentation du flux sanguin, la progestérone est responsable de la nutrition de l’ovule une fois qu’il est fertilisé par les spermatozoïdes.

Pendant ces heures, la production de glaire cervicale augmente, ce qui permet aux spermatozoïdes de survivre pendant plusieurs heures dans le corps de la femme. Pendant l’ovulation, la température de la femme augmente en raison de la production de l’hormone LH : toute femme ayant un cycle régulier peut calculer la date de sa propre ovulation, mais avec une marge d’incertitude.

Le calcul est également possible avec le test d’ovulation, qui détecte la présence de l’hormone LH, qui augmente entre 24 et 36 heures avant l’ovulation, le moment où la femme est la plus fertile. Avec l’ovulation, l’ovule qui s’est détaché du follicule commence à se déplacer le long des trompes de Fallope.

L’attention portée aux signaux de votre corps peut également présenter certains symptômes reconnaissables. Les crampes, la tension abdominale et l’intensification de la glaire cervicale, qui aident les spermatozoïdes à faire leur chemin, sont parmi les plus fréquentes.

2e semaine de grossesse : le bébé

Comme dans la première semaine de grossesse, à l’heure actuelle l’ovule de la femme n’a pas encore été fécondé. Mais il attend le sperme de l’homme. L’identification du moment de l’ovulation favorise la possibilité pour une femme de tomber enceinte, puisque l’ovule ne survit que dans les 24 heures suivantes : avoir des rapports sexuels pendant cette période peut augmenter les chances qu’au moins l’un des 300 millions de spermatozoïdes libéré par l’homme pendant le rapport sexuel peut se frayer un chemin du vagin à l’utérus en passant par le col de l’utérus, en remontant les trompes de Fallope et en pénétrant ensuite dans l’ovule.

Ce n’est pas un voyage facile ou court : en moyenne, il faut dix heures aux spermatozoïdes pour se frayer un chemin. Seuls 400 d’entre eux pourront s’approcher de l’œuf. un seul d’entre eux pourra le fertiliser.

2e semaine de grossesse : examens à faire

Cette semaine également, pour les femmes à la recherche d’une grossesse, il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre gynécologue, si ce n’est déjà fait, afin de discuter des antécédents médicaux de la femme et de son partenaire, puis organiser les tests avant qu’elle ne tombe enceinte.

Parmi les examens prescrits à ce moment, on trouve généralement les suivants les tests sanguins, le Test de PAP, le Test VIH, celle de Chlamydia et le Toxotest. En plus des vérifications supplémentaires qui peuvent être prescrites par le professionnel lui-même, telles que Le test de Rubeo pour détecter l’immunité à la rubéole.

Deuxième semaine de grossesse : ce qu’il faut savoir

C’est le bon moment pour se consacrer à l’activité sexuelle dont dépendra la fertilisation. En général, les chances de concevoir un enfant augmentent à partir de trois jours avant et jusqu’au jour de l’ovulation. Pour faciliter la conception, il est conseillé d’adopter un mode de vie sain qui comprend une bonne dose d’activité physique et une alimentation saine et équilibrée. En privilégiant les fruits et les légumes, ainsi que la suppression de la consommation d’alcool et l’arrêt du tabac.

Même l’apport en acide folique est important pour préparer votre corps à la grossesse, et devrait ensuite se poursuivre pendant les trois premiers mois de gestation.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *