25e semaine de grossesse

Avec la 25e semaine de grossesse, le deuxième trimestre arrive à son terme, ainsi que le sixième mois de grossesse. Voyons ce qui se passe pendant cette période de gestation.

25e semaine de grossesse : la mère

L’utérus continue à s’élargir et à exercer une pression sur les organes internes, ce qui augmente la sensation d' »essoufflement » chez la femme. Le poids pendant cette période de la grossesse augmente d’environ un demi-kilo par semaine, tandis que les troubles du premier trimestre (nausées, vertiges) peuvent avoir fait place à d’autres désagréments (crampes, fatigue, troubles gastro-intestinaux).

25e semaine de grossesse : le bébé

Taille de votre bébé : Rutabaga moyen

Le visage et les cheveux du fœtus deviennent plus clairs, son ouïe s’est développée et il reconnaît la voix de sa mère. Il pèse environ 600 grammes et sa structure osseuse se durcit de plus en plus (ossification), ce qui le rend plus fort. Son cerveau continue le processus d' »activation », et pendant cette période, il a peut-être développé un premier noyau de ce qui sera la mémoire.

25e semaine de grossesse : les examens à faire

Pendant cette période, le gynécologue peut recommander l’examen de la courbe glycémique, en plus de répéter les tests sanguins et urinaires de routine pour vérifier qu’entre-temps qu’il n’y a aucune maladie telle que la toxoplasmose.

Les femmes qui s’occupent de jeunes enfants devraient faire plus attention à ne pas contracter des virus potentiellement dangereux comme la rubéole et la rougeole.

Vingt-cinquième semaine de grossesse : ce qu’il faut savoir

Au cours du deuxième trimestre de la grossesse, la future mère peut commencer à planifier son futur travail avec la maternité : il existe différentes solutions pour les futures mères qui effectuent des tâches considérées comme à risque, et différentes possibilités pour celles qui veulent demander une maternité précoce ou prévoir un congé parental facultatif, en plus de la maternité obligatoire.

Pendant cette période, il peut être utile de commencer à préparer la petite pièce de l’enfant à naître, ainsi que de commencer à discuter des noms, si l’on connait le sexe ou non.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *