24e semaine de grossesse

Vers la 24e semaine de grossesse, le fond de l’utérus a atteint le nombril. La femme ressent plus clairement les mouvements foetaux et peut distinguer les phases de sommeil et d’éveil.

24e semaine de grossesse : la mère

Tout au long de la grossesse, la future maman reste à l’écoute de chaque symptôme et changement dans son corps, espérant que tout se passe bien et craignant que des complications n’apparaissent. Mais dans la plupart des cas, il n’y a pas de complications : Dans tous les cas, des examens périodiques avec le gynécologue permettront de déceler d’éventuelles anomalies et de pouvoir préparer les interventions éventuelles.

Aussi difficile que cela soit de ne pas se débarrasser de ses soucis, la sérénité dans la grossesse est un allié puissant de la femme.

24e semaine de grossesse : le bébé

Taille de votre bébé : Épi de maïs

Le fœtus est presque entièrement formé et atteint une plus grande capacité à vivre de manière indépendante. Même dans le cas de naissance prématurée qui, en cette période de gestation, est de toute façon considérée comme étant à haut risque. Bien que l’espace environnant soit de plus en plus réduit, il continue à bouger, et il sera même de plus en plus ressenti, de sorte que dans quelques semaines ses mouvements seront même « visibles » de l’extérieur.

Ses poumons se développent et son cœur bat à environ 160 battements par minute.

24e semaine de grossesse : les examens à faire

Les grossesses gémellaires sont généralement plus exposées à la possibilité d’une naissance prématurée, c’est pourquoi, lors de l’examen gynécologique, le médecin procède à une échographie vaginale afin de surveiller la longueur du col de l’utérus et de pouvoir prévoir le risque de naissance prématurée.

À ce stade de la grossesse, votre médecin peut prescrire l’examen de la courbe glycémique (généralement entre 24 et 28 semaines de gestation) pour détecter l’apparition éventuelle d’un diabète gestationnel, qui entraîne une croissance fœtale excessive.

Dans cette période, il est utile de réserver l’échographie obstétrique qui est effectuée vers la 31e semaine de grossesse, ce qui permettra de réévaluer l’anatomie du fœtus afin de détecter toute malformation non détectée auparavant ou certains signes de détresse fœtale.

Vingt-quatrième semaine de grossesse : les choses à savoir

Comme ces dernières semaines, il peut être utile pour les femmes enceintes de soulager les douleurs dorsales en pratiquant certains exercices, tandis que pour lutter contre l’insomnie, certaines habitudes spécifiques peuvent être adoptées pour limiter au maximum les « distractions », telles que réduire la consommation d’eau le soir afin de ne pas avoir à se lever trop souvent pour aller aux toilettes et de limiter la consommation de caféine. Les massages peuvent également soulager le corps et favoriser la détente.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *