23e semaine de grossesse

Avec la 23e semaine vous avez passé la moitié de la gestation, et vous êtes dans le sixième mois de grossesse. Voici ce qui arrive à la mère et au bébé ces jours-ci.

23e semaine de grossesse : la mère

Au cours de la 23e semaine de grossesse, de nombreuses femmes font l’expérience de certaines contractions dit-on de Braxton–Hicks qui sont très différentes de celles qui annoncent le début du travail (on les appelle aussi « fausses contractions »). Il s’agit de mouvements de petites zones isolées et non dangereuses de l’utérus, qui peuvent toutefois surprendre la femme enceinte. Normalement, elles passent toutes seules, mais si les contractions deviennent plus fréquentes et plus rythmées, il est bon de faire un bilan de santé.

La femme peut présenter certains troubles (nouveaux ou déjà observés au cours des dernières semaines), tels que constipation. Les symptômes sont les suivants : hémorroïdes, saignements des gencives, crampes aux jambes et démangeaisons aux mains.

L’insomnie peut également être un trouble gênant qui accompagne cette période de gestation.

23e semaine de grossesse : le bébé

Taille de votre bébé : Mangue

Les ongles sont maintenant complètement formés et la peau est devenue plus foncée. Le développement se poursuit, le fœtus possède désormais les caractéristiques d’un petit être humain même s’il ne pèse que 500 grammes. Au cours de la journée, il boit plusieurs fois le liquide amniotique qui l’entoure et qui contient les nutriments essentiels à sa croissance.

Au cours de cette période, sa croissance va commencer à aller deux fois plus vite. Les cellules du cerveau communiquent et le poids du fœtus doublera en quelques semaines. Il continuera à dormir la plupart du temps, et commencera à rêver. Dans le cas d’une naissance prématurée à cet âge gestationnel, la chance de survie peut atteindre 40 %, même en fonction de l’état de santé de la femme.

23e semaine de grossesse : les examens à faire

Le contrôle gynécologique pourrait être accompagné, au lieu d’une échographie, d’une mesure manuelle par le médecin, avec un ruban millimétrique (de ceux utilisés en confection) pour mesurer la distance entre le pubis et la partie la plus haute de l’utérus et ainsi vérifier certains paramètres de la croissance fœtale.

Vingt-troisième semaine de grossesse : ce qu’il faut savoir

Afin de prévenir les vergetures, vous pouvez commencer à utiliser des crèmes spéciales, comme celles à base d’huile d’amande, qui sont particulièrement efficaces. Leur efficacité est directement proportionnelle à la constance avec laquelle ils sont utilisés, même si prévenir totalement les signes de grossesse est une mission impossible : le corps retrouvera sa forme initiale plusieurs semaines, voire plusieurs mois, après l’accouchement. Et il est agréable comme ça.

Pendant cette période, il est également utile de s’assurer que vous prenez la bonne dose de vitamines et minéraux. En plus du calcium et du fer pour prévenir l’anémie, il est également utile (après consultation de votre médecin) d’ajouter à la liste des compléments pour la grossesse également le magnésium, qui contribue à prévenir les contractions involontaires avant l’accouchement et les crampes, et qui aide également à maîtriser la pression artérielle.

Pour continuer votre lecture voici quelques articles similaires

Pas encore de commentaire, ajoutez le votre ci-dessous!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *